ligne

Du 15 mai 2019 au 15 juin 2019

Photographier l’horizon, c’est saisir une chose qui n’existe pas, et la fixer dans le grain du papier. Matérialiser le trait. Mais cela ne suffit pas, il faut poursuivre, il faut empiler, accumuler, la démarche artistique est là, dans cette traque, dans cette nécessité. Les œuvres se mettent à démultiplier les horizons dans de grands formats nécessaires, sans jamais en venir à bout. Et cette ligne, désormais brisée dans la série des tirages, semble soudain symboliser la fine cicatrice du désarroi du photographe. De notre désarroi, puisque nous sommes, avec lui, assis au bord de son œuvre.

                                                                                                                                                                                                    Alain Monnier