Joan JORDÀ

Du 8 Mars au 28 Avril 2018

Voici un artiste que l’on ne peut oublier quand on a été une fois confronté à sa peinture, singulière et fortement chargée d’émotion. Au-delà de ses épreuves personnelles, son œuvre exprime en effet la souffrance collective de ceux qui, au cours de la guerre d’Espagne, ont pris comme lui, en 1939, le chemin de l’exil, lors de la « retirada ». Exil qui le conduit, après maints détours, jusqu’à Toulouse, où sa famille s’installera définitivement en 1945 et où il continue, encore aujourd’hui de vivre et d’œuvrer, avec la même vigueur. Exil traumatique certes, mais qui fut aussi pour lui source d’inspiration, au point que l’on peut considérer son œuvre comme une manière insistante « d’abréagir » les émotions qui ont marqué fortement sa jeunesse, et nous les faire partager. Peintre tragique, mais pas triste, peintre « engagé » surtout, dont la dénonciation de la tyrannie des hommes qui entravent sa liberté, ne pouvait mieux s’exprimer que par l’outrance grotesque de la représentation de ce monde, qu’il nous propose…

Renseignements
Jean-Paul Barrès : 06 83 44 15 60 
jpbarres@galeriebarresrivet.com  /  1 place Saintes Scarbes - 31000 Toulouse